• 139 Route Royale, Beau Bassin-Rose Hill, Mauritius
  • Monday to Saturday 09hr30 to 17hr30, Closed by 1pm on Thursday

Tag Archives: vision

Le cancer de l'oeil

Trouble de la vision des couleurs, qu’est-ce que le daltonisme ?

Un daltonien ne voit pas uniquement en noir et blanc, le saviez-vous ? Si la réponse est non et que vous souhaitez en savoir plus sur ce trouble de la vision, cet article vous y aidera… Définition, causes, traitements, entrons dans l’univers du daltonisme.

 

Qu’est-ce que le daltonisme ?

 

Le daltonisme est un trouble de la vision des couleurs qui est en fait héréditaire. En effet, il existe plusieurs formes de daltonisme notamment :

 

  • Ceux qui ont du mal à distinguer le rouge et le vert, c’est d’ailleurs la forme la plus populaire de daltonisme.
  • Le daltonisme au bleu ou encore le monochromatisme (où la personne ne distingue que le noir, le blanc et le gris) sont des formes beaucoup plus rares.
  • Il existe aussi le semi-daltonisme qui n’est pas aussi dérangeant que le daltonisme.

 

Notez que les personnes d’origines asiatiques ou africaines sont beaucoup moins susceptibles de souffrir de daltonisme. D’autre part, les hommes sont plus susceptibles à développer le daltonisme. Ces derniers, possèdent uniquement un chromosome X, et si ce dernier est endommagé, le daltonisme peut survenir. Quant aux femmes, elles disposent de deux chromosomes X. De ce fait, même si l’un de ses chromosomes est endommagé, l’autre peut compenser le fonctionnement de l’autre. Sachez aussi que la femme qui possède un chromosome daltonien peut effectivement le transmettre à son enfant lors de la naissance.

 

Daltonisme, quelle en est la cause ?

 

La rétine de l’œil dispose de 3 cônes qui sont sensibles à la lumière. Ces cônes sont divisés en 3 catégories, notamment un cône qui distingue le rouge, un autre le vert et le dernier le bleu. Si un cône ne fonctionne pas comme il faut, c’est là que le problème surgit, c’est-à-dire que la personne ne percevra pas la couleur du cône qui ne fonctionne pas.

 

Le daltonisme est héréditaire dans la majeure partie des cas. Cependant dans certains cas, le daltonisme peut être le résultat d’une maladie, celle de la rétine par exemple, d’une blessure ou encore un effet secondaire dû à des prises de médicaments.

 

Les symptômes et les complications

 

Le daltonisme peut varier et être modéré à très fort. De ce fait, un daltonien ne se rendra pas compte de sa maladie aussi vite, sauf si son entourage le remarque. Si vous portez des chaussettes de couleurs différentes mais que vous ne constatez pas cette différence, vous vous en doutez, il faut consulter !

 

Sachez qu’une personne atteinte de daltonisme sévère à la couleur verte par exemple ne fera pas la différence entre le rouge, le marron, le vert, l’orange, et le rouge clair. S’il est atteint de daltonisme à la couleur rouge, toutes les nuances de rouge lui paraitront très ternes.

 

D’autre part, le daltonisme au bleu quant à lui est soit héréditaire ou est dû à une prise de médicaments qui ont eu un impact sévère, endommageant ainsi la rétine ou le nerf optique.

 

 

En conclusion, si le trouble de la vision est héréditaire, il n’y a malheureusement pas de traitement. Par contre si ce trouble est la cause d’une blessure ou d’une maladie, votre médecin peut effectivement le traiter. Dans tous les cas, le mieux est de consulter un spécialiste. Vous souhaitez en savoir plus sur cet organe merveilleux qu’est les yeux ? Vous n’avez qu’à consulter notre blog pour tout savoir !

Problèmes de vue, les symptômes indicateurs

Baisse de l’acuité visuelle, point noir dans l’œil, yeux rouges ou larmoyants, les symptômes visuels ne peuvent être pris à la légère. Sachez que 3 cas de consultation chez un opticien résultent à la découverte d’une pathologie beaucoup plus grave. Vous hésitez à aller consulter un ophtalmologue ? Cet article vous donnera des conseils et peut vous faire changer d’avis.  

Les symptômes qui doivent vous inquiéter

Si votre vue commence à changer brusquement, nous vous conseillerons fortement d’aller consulter. Voici quelques symptômes qui doivent vous alerter :

Une baisse de l’acuité visuelle, cela peut être dû au décollement de la rétine ;

La déformation des lignes, signe inévitable de la DMLA soit la Dégénérescence Maculaire Liées à l’âge ;

L’apparition de points noirs qui peut être le résultat d’un trou dans la rétine ou encore dans des cas très rares, du décollement de la rétine ;

La diplopie ou le fait de voir double, qui peut être due à un problème vasculaire, voire neurologique.  

Maladie de l’œil, quelles sont les personnes à risques ?

Certaines personnes sont plus susceptibles de souffrir d’une maladie oculaire que d’autre. Cela peut être dû à de multiples facteurs, comme un antécédent familial (la génétique), l’environnement, l’effet de la lumière bleue sur les yeux, les mauvaises habitudes comme le tabagisme ou une mauvaise habitude alimentaire. Ceux qui souffrent de diabète sont aussi la proie des maladies des yeux, car en cas de diabète mal traité, ils peuvent facilement développer la rétinopathie.  

L’âge est aussi un facteur non négligeable. Les enfants de moins de 3 ans doivent être suivis de près et doivent consulter un spécialiste des yeux au moins une fois avant leur entrée en maternelle. Les personnes âgées sont tout aussi susceptible de souffrir de maladie des yeux, comme la cataracte ou encre la Dégénérescence Maculaire Liée à L’âge.

Quand consulter et quels traitements ?

Les traitements contre les maladies visuelles sont nombreux et varient dépendant de l’origine de la maladie. Si le trouble de la vision est bénin comme la myopie, la presbytie ou encore l’astigmatisme, le port de lunettes adaptées et de lentilles de contact peut suffire. Dans d’autres cas plus sérieux il faudra peut-être une prise en charge chirurgicale comme par exemple en cas de cataracte.

Le mieux reste de consulter un spécialiste des yeux. C’est ce dernier qui pourra faire un examen complet. Si vous présentez des symptômes comme une difficulté à lire de près ou de loin, que vous avez des maux de tête, si votre vision devient brusquement floue ou sombre, c’est un ophtalmologue qui pourra vous conseiller et vous guider pour la marche à suivre.

Vous présentez l’un de ces symptômes ? Rendez-vous dans l’une de nos succursales pour une consultation ? Notre équipe est dynamique et vous conseillera et vous guidera si vous souffrez d’un trouble de la vision.